Le clarinettiste-basse William Hayter se sent chez lui tant dans le répertoire d’avant garde qu’avec les idiomes traditionnels des 20e et 21e siècle. Ses créations d’œuvres, telles que la première mondiale de Ketting II de Jo Sporck, la première européenne de Au de John Rimmer, et la première européenne du concerto pour clarinette basse et orchestre de Karel Reiner, ont fait de William Hayter un fervent défenseur de son instrument et de son répertoire en perpétuelle expansion.

Ses concerts d’improvisation libre, notamment en tant que membre de  nu duo, ont captivé l’imaginationdu public avec son style unique et virtuose. Basé au Texas et aux Pays-Bas, William Hayter entretient un agenda de concerts dans une grande diversité d’espaces d’expression traditionnels ou non-conventionnels. Il est formé et obtient ses diplômes à Codarts, le concservatoire de Rotterdam, l’Université Chrétienne du Texas et l’université de Houston. Ses professeurs incluent Henri Bok, Gary Whitman et Jeffrey Lerner